Accueil et formation

Venir à Longo maï

Depuis la première année de sa création Longo maï fut un terrain d’accueil. Sur un petit bout de terre de 300 ha nous avons créé un lieu qui propose d’autres valeurs. Sur une base de solidarité, d’entraide, de partage, de travail en commun et de propriété collective nous voulions commencer une petite utopie. Très vite ce rêve a été bousculé par l’arrivée de nombreux jeunes qui voulaient partager cette aventure. Dès le début nous étions prêts à maintenir le principe de la porte ouverte. L’idée de Longo maï n’a jamais été de créer des «îlots de bonheur» à l’écart des problèmes de la société.

Chaque personne qui arrive apporte dans son bagage ou dans son sac à dos un paquet de problèmes personnels ou liés à son environnement. Mais également une richesse d’idées et de solutions potentielles. Les premières années, la rudesse de cette vie sans aucun confort a vite fait le tri entre celles et ceux qui cherchaient uniquement une alternative en théorie et celles et ceux qui étaient prêts à sortir les pierres des champs, à creuser la colline pour trouver de l’eau et à déblayer les ruines pleines de ronces.

Puis, face au grand nombre de personnes qui continuent d’arriver nous avons créé un «groupe accueil». Si au début la dureté de la vie sur la colline et notre détermination faisaient une sélection parfois arbitraire, par la suite nous avons dû élaborer des critères. Nous n’avons rien changé au principe de la porte ouverte, ainsi qu’à la gratuité du séjour. Il y a trop de barrières, de réglementations et de calculs vis-à-vis de ces jeunes, ce n’est pas à nous d’en rajouter. Nous discutons avec chaque personne qui vient nous voir et nous lui expliquons le lieu dans lequel elle est arrivée et les utopies vers lesquelles nous voulons aller ensemble. Après cette première rencontre nous donnons la priorité à celles et ceux qui cherchent un mode de vie collectif, qui ont du temps et qui s’intéressent au caractère rural et artisanal de nos projets.

Ainsi Longo maï devient une sorte d’école globale dont la fonction n’est pas de former des génies spécialisés dans une technique professionnelle sans critère. Elle est un lieu où les gens apprennent à s’organiser ensemble, à travailler en groupe sans hiérarchie pour un développement harmonieux de l’individu et de l’ensemble. Sur ces bases nous avons acquis des savoirs solides dans de multiples domaines, parfois des savoirs qui auraient pu disparaître, devenir caduques dans une société qui s’intéresse de plus en plus au profit immédiat. Souvent, des vieux artisans ou paysans désireux de transmettre leurs trésors pratiques nous ont formés à leur métier.

 

Dossier Longo maï 2019, école de la diversité

Brochure de présentation 2018

PARTENARIAT POUR L'ÉCOLE DE LA DIVERSITÉ

Faites un don et aidez-nous à poursuivre ce projet.

Vous pouvez choisir entre ces différents montants de dons.

 

CHF 20.00  – CHF 50.00 – CHF 100.00

Si vous souhaitez faire un don d'un autre montant, vous pouvez le faire par virement bancaire à Pro Longo maï.

 

CHF 20.00